Mise en oeuvre des produits phytosanitaires

Gestion des fonds de cuve


Après un traitement appliqué sur le vignoble, il reste inévitablement une certaine quantité de bouillie non utilisée, appelée communément « fond de cuve », variable de 1 à 50 litres. C'est le reste de bouillie qui, après désamorçage de la pompe, n’a pas pu être pulvérisé.

La gestion de ce fond cuve fait objet d'une réglementation précise. Vous en trouverez les modalités dans les documents ci-dessous :

Gestion des fonds de cuve

Cahier Itinéraires

Procédés de traitement des effluents phyto


Les eaux de lavage du matériel de traitement des produits phytosanitaires sont classés comme dangereux pour l'environnement. En effet, la concentration en produits toxiques est encore importante dans ces eaux et elles ne peuvent donc pas être rejetées directement.

Il est possible de gérer l'ensemble des effluents à la parcelle, mais il est souvent plus pratique de réaliser le lavage du matériel à l'exploitation sur une aire étanche permettant de collecter spécifiquement les eaux. Ces effluents phytosanitaires, une fois collectés, doivent être traités par un des systèmes agréés par le ministère.

La liste des équipements agrées ainsi que leurs caractéristiques sont disponibles sur le site MatéVi (site d'informations sur le machinisme viticole de l'IFV et de la Chambre d'Agriculture 33) . Consultez également la fiche ci-dessous :

Procédés de traitement des effluents

Aides financières

Signé en juillet 2015 pour 3 ans, l’accord cadre définit une stratégie collective pour que l’ensemble des exploitations du vignoble de Cognac soient aux normes vis-à-vis de la gestion de leurs effluents viticoles, de chai et de distillerie.

Ainsi, il est possible d'obtenir un financement pour les investissements concernant la gestion des effluents phytosanitaires.

Plus d'informations