Matériel végétal

Le choix du porte-greffe


Parmi tous les facteurs qui agissent sur les critères de production d’un vignoble, le porte-greffe tient une place essentielle : il établit le lien entre le sol et le cépage, par conséquent il influence son alimentation hydro-minérale et détermine sa vigueur et son cycle végétatif. Lors de l’établissement d’un vignoble, le choix du porte-greffe doit être guidé, non seulement en fonction de ces critères mais aussi en tenant compte des objectifs de production en quantité et en qualité, en particulier pour les vins à IGP. Avec le réchauffement climatique, la longueur du cycle végétatif de certains porte-greffes peut devenir un levier pour ralentir la maturité des cépages destinés aux vins de distillation.

Les porte-greffes utilisés pour la région de Cognac

Depuis la crise phylloxérique les cépages sont quasiment toujours greffés sur des porte-greffes résistants au Phylloxera dans le sol.

Les contraintes du choix du porte-greffe pour la région de Cognac sont principalement :
- L’adaptation au type de sol : les sols charentais sont majoritairement argilo-calcaires, et le teneur en calcaire du sol limite souvent le choix. La chlorose ferrique est très dommageable et chère à corriger (apport de fer sous différentes formes), alors que choisir un porte-greffe résistant n’engendre pas de surcoût
- Situations pédo-climatiques particulières : les situations particulièrement séchantes, ou au contraire sensibles à l’excès d’humidité dans les sols, nécessitent un porte-greffe adapté
- Le type de production : pour la production de vins de distillation, une vigueur importante est recherchée pour assurer :
o un rendement satisfaisant
o une production de vins acides et peu alcoolisés, critères de qualité d’un vin de distillation
De plus, une forte vigueur initiale autorise des pratiques vertueuses par ailleurs (enherbement, réduction des apports azotés)
Ces contraintes expliquent la prépondérance de quelques porte-greffe dont le RSB, emblématique de la région.

Des différences de sensibilité conférée aux maladies du bois ont été mises en évidence entre différents porte-greffe : ce critère pourrait à l’avenir être intégré dans le choix du porte-greffe.

Fercal
Le fercal est un des porte-greffes les plus résistants à la chlorose. Il craint la sécheresse en sols superficiels mais par contre tolère l’humidité. Il extériorise souvent des symptômes de carence magnésienne. De maturité plutôt précoce et de
vigueur moyenne, il est recommandé pour la production de
Pineau des Charentes ou de vin de Pays. Il s’adapte bien en sols de champagne peu séchants, ainsi que dans tous les sols suffisamment profonds.

140 Ruggeri
Le Ruggeri 140 est un porte-greffe parmi les plus résistants à la chlorose, très vigoureux et très résistant à la sécheresse. Il est recommandé sur les coteaux calcaires secs et superficiels. Il ne tolère pas l’humidité et peut présenter une mortalité importante en présence de mouillères. Il craint les gelées précoces du fait de son long cycle végétatif. Sa mauvaise affinité avec l’ugni blanc peut être gênante (développement de « bourrolles » au point de greffe).

333 EM
Le 333 EM est un des porte-greffes les plus résistants à la chlorose, résistant également à la sécheresse et à l’humidité.
Sa forte vigueur doit être maîtrisée pour éviter des problèmes de coulure lors des premières années de production. Il convient aux sols calcaires peu profonds.

41 B
Anciennement très utilisé en Charentes, ce porte-greffe assez résistant à la chlorose est actuellement délaissé au profit du RSB 1. Assez peu tolérant au phylloxéra, il peut montrer des signes de faiblesse dans les sols superficiels ou en replantation.
Peu tolérant à la sécheresse, il convient mieux en sols de champagne et en sols profonds.

161-49 C
Ce porte-greffe assez résistant à la chlorose est en régression actuellement en partie à cause des problèmes de thyllose lors des premières années (obturation des vaisseaux entraînant la mort du pied). Malgré les nouveaux clones qui y semblent moins sensibles et malgré les forts degrés qu’il permet d’obtenir, on lui préfère souvent le RSB 1, plus polyvalent et tolérant à l’humidité.

RSB 1
Ce porte-greffe assez résistant à la chlorose est actuellement le plus planté en Charentes. Il tolère assez bien la sécheresse et l’humidité. Sa polyvalence le destine aux sols de champagne ainsi qu’aux groies, voire aux autres types de sol.

SO4
Porte-greffe vigoureux à l’entrée en production très précoce et fructifère, il a été beaucoup planté dans les années
70-80. Sa sensibilité à la carence magnésienne et à la pourriture ainsi que son petit pied lui sont souvent reprochés. Il convient à la majorité des sols moyennement calcaires et résiste bien à l’humidité.

Paulsen 1103
Très vigoureux et résistant à la sécheresse, ce porte-greffe convient à beaucoup de sols non calcaires, mais peut souffrir de l’humidité en présence de mouillères. Il donne parfois un degré alcoolique légèrement inférieur à la moyenne dû à son retard de maturité.

Gravesac
Ce porte-greffe récent, sélectionné pour s’adapter en sols acides, commence à être expérimenté en Charentes. De vigueur moyenne, il semble favoriser un degré alcoolique élevé et serait donc intéressant pour les productions de Pineau des Charentes et de vin de Pays. Il s’adapterait également assez bien à la sécheresse et surtout à l’humidité.

Rupestris du Lot
Ce porte-greffe à l’origine de nombreux croisements fut beaucoup planté autrefois, ce qui permet d’apprécier sa bonne longévité. Caractérisé par une forte vigueur et un système racinaire plongeant, il peut être utilisé dans des sols peu calcaires et peu humides.

3309 C
La vigueur moyenne du 3309 C permet d'obtenir un bon degré alcoolique, ce qui le destine plus spécialement à la production de Pineau des Charentes et de vin de Pays. Ce porte-greffe convient aux terrains très peu calcaires, peu séchants ni humides. L'association avec certains cépages peut poser des problèmes de compatibilité.

101-14
Le 101-14 est un porte-greffe proche du riparia, dont il a gardé la faible vigueur favorable à un bon degré alcoolique, donc plus particulièrement destiné aux productions de Pineau des Charentes et de vin de Pays. De plus, sa tolérance à l'humidité lui permet de s'adapter à la plupart des sols non calcaires.

En savoir plus

Caractéristiques des principaux porte-greffes utilisés en Charentes
Téléchargez le tableau

Focus

Comment choisir son porte-greffe ?
Téléchargez le document

En un clin d'oeil

Les principaux porte-greffes
Cliquez pour agrandir



Pour aller plus loin

Le Catalogue officiel des porte-greffes inscrits en France Voir